Aprés BRUGGE le déluge!!!!

Publié le par CGT PHILIPS EGP DREUX

Comme souvent ceux, qui luttent passent pour des voyous, mais ceux qui cassent nos usines et qui virent des milliers de salariés, ne seraient responsables de rien !!! Nous devons combattre tous les jours sans relâche pour préserver nos emplois et une vie digne.

Aujourd’hui, Philips nous a apporté la preuve qu’elle à bien la détermination de se désengager du site de Dreux. En effet, à l’annonce de l’arrêt de la production de télévisions de BRUGGE, le choix du groupe Philips est clair, délocaliser celle-ci vers SHEKES, production de haute gamme à valeur ajoutée. Cette activité d’environ 180 milles appareils, aurait comme  avantage de garantir pour un temps, nos emplois, si la direction avait eu l’audace de la transférer sur le site de DREUX, ce n’est pas la surface qui nous manque ou l’outil de production. Mais en réalité, cela nous montre bien la décision purement et simplement d’une logique de politique industrielle pour accroître les profits, même si la direction s'en défend.

Il est navrant de constater, l’échec de nos direction et de nos ressources humaines qui depuis 1997, n’ont su gérer que des plans sociaux. Même, ci celle se gargarise, de la présence de sociétés sur le site, créatrices d’emplois au détriment des nôtres, cela ne couvre pas les suppressions des 875 emplois depuis 12 ans, qu’a connu le site de PHILIPS DREUX

Nous avions une opportunité d’accroître nos volumes de production, la direction en a décidé autrement .Pour elle nous sommes des futurs chômeurs a qui on reprochera notre attitude de refuser d’être des esclaves modernes d’un emploi précaire qui nous sera imposé

.

Ensemble pour préserver la pérennité du site ainsi que l’outil de production.

Publié dans PHILIPS EGP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article