Jacques Tourtaux : Les chemins de l'honneur

Publié le par CGT PHILIPS EGP DREUX

D’origine ardennaise,retraité cheminot CGT, Jacques TOURTAUX, idéaliste communiste, s’efforce avec les pauvres moyens à sa disposition de faire entendre la voix des travailleurs, des syndicalistes, des partisans de la paix, de la liberté, et de l’entente fraternelle entre les peuples, sur son magnifique blog. Jacques, est un militant de grande expérience et avec beaucoup de modestie, il est aussi un auteur à ses heures. Dans l'ouvrages «  Guerre d'Algérie -souvenir d'un appelé anticolonialiste » il offre un vibrant hommage à ces soldats anticolonialistes. Nous vous invitons également à découvrir deux autres livres de notre camarade « Le chemin de l'honneur d'un travailleur du rail » et« Les apparatchiks ».

Pour toute commandes:jacques.tourtaux@orange.fr

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Mon commentaire :

Quelle belle surprise à laquelle je ne m'attendais pas.
Merci du fond du coeur mes camarades de venir de si belle façon parler des livres d'un militant ouvrier de toujours.
Sur mon blog, je viens de publier une page pour chacun de mes trois ouvrages.
Je travaille actuellement à l'écriture d'un petit livre, un véritable détonateur :
Mes procès contre l'Etat dans le cadre de ma demande de pension d'invalidité de guerre rejetée par un ministre socialiste qui a osé faire appel contre une décision de justice qui m'étais très favorable, me privant ainsi de mon droit LEGITIME à me soigner convenablement et du même coup, privant des milliers d'anciens gus d'Algérie d'une jurisprudence qui leur était favorable.
Je suis un militant cheminot retraité CGT du tas qui comme vous, mes camarades, n'accepte pas les comportements réformistes de la confédération, inféodée à la très collaboratrice CES, celle-là même qui prétend vouloir sauver le capitaliste que nous, militants de la base voulons écraser.
Comme vous mes camarades, je rejette tous ces
carrièristes qui, du haut de leurs sièges éjectables, sont tellement coupés de leurs bases qu'ils en oublient
leur mission première : la lutte des classes.
Mes chers camarades, si vous ne l'avez pas déjà fait, je vous invites avec votre combatif syndicat CGT à rejoindre le Front Syndical de Classe que nous avons créé le 27 juin dernier avec des camarades de la CGT et de la FSU.
Nous sommes en désaccord total avec les pratiques indignes et nuisibles que les dirigeants de la confédération font subir à la grande dame qu'est notre CGT.
Votre syndicat CGT PHILIPS EGP DREUX a sa place à nos côtés, rejoignez-nous vite, la lutte des classes n'attend pas et le rapport des forces que nous devons construire a un caractère d'urgence.
Fraternel salut à tous les camarades.
Jacques Tourtaux
Répondre