Grands patrons: petits arrangements avec la crise

Publié le par CGT PHILIPS EGP DREUX

"Pour compenser la baisse de leurs salaires, certains patrons ont trouvé la parade, souligne le quotidien économique : le cumul des mandats. Antoine Bernheim, le PDG de Generali, occupe, outre ses fonctions, sept sièges d'administrateur, ce qui lui permet de gonfler sa rémunération à 7 762 217 euros en 2008. Le président de BNP Paribas, Michel Pébereau, n'est pas en reste puisqu'il totalise six mandats dont les seuls jetons de présence lui ont rapporté 324 344 euros en 2008."
Source: Le Monde
(YG)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article