CGT Renault Cleon: le 17 septembre tous ensemble à la bourse

Publié le par CGT PHILIPS EGP DREUX

Le 1er tract du syndicat CGT Renault Cléon appelant à la manifestation des fédérations Métallurgie et Chimie CGT à la Bourse de Paris, le 17 septembre prochain.


Filière auto:
JEUDI 17 septembre 2009
  DISONS STOP A LA CASSE 
 DES EMPLOIS INDUSTRIELS !
    
    Le 1er semestre 2009 se solde, pour l’ensemble de la filière auto, par un massacre en règle des
emplois industriels.
  •  Les milliards offerts aux banques n’ont servi qu’à permettre aux “traiders” du secteur bancaire de continuer le boursicotage sur les marchés internationaux.
  •  Les confortables “bonus” (1 milliard pour la BNP) offerts à ces mercenaires de la finance en atteste. Spéculation au détriment de l’investissement industriel: voilà la règle !
  •  Le patronat de la filière auto n’est pas en reste. Les “aides” du gouvernement, en monnaie trébuchante, n’ont servi qu’à restruturer massivement la filière, jetant à la rue des milliers de salariés.

SONAS, WAGON, RENAULT, SANDOUVILLE, EMT, FAURECIA,
VALEO, NEW FABRIS, CONTINENTAL, SBFM, GOOD YEAR, MOLEX..
.
Cette liste non exhaustive s’allonge de jour en jour et des centaines d’entreprises de premier et de second rang sont visées.

Donneurs d’ordre, équipementiers, sous traitants:

  LA CASSE DE L’EMPLOI S’ACCENTUE

       Mais pour le patronat, cela ne suffit pas:  la saignée doit continuer !

Le “8ème Congrès des Industries Automobiles” se tiendra les 29 et 30 septembre prochain: au centre du programme, une restructuration profonde du secteur automobile, jugée comme inévitable ! (Usine Nouvelle du 24/09/2009)

 Des milliards offerts aux banques et au patronat de l’auto,pour des milliers de licenciements de salariés !

 La coupe est pleine !

Le 17 septembre prochain, les Fédérations Métallurgie et Chimie CGT appellent l’ensemble
des salariés de la filière auto - donneurs d’ordre, sous traitants et équipementiers - à un
rassemblement /manifestation devant la Bourse à Paris, à 11h00.

  •    Les milliards d’euros offerts aux banques et au patronat doivent servir au développement de l’emploi et à l’investissement industriel
  •   L’ensemble des entreprises de la filière auto a besoin d’activités industrielles. Aujourd’hui,les donnneurs d’ordre - Renault et PSA - portent la responsabilité de la casse de l’emploi industriel

Inverser la tendance, s’opposer aux suppressions de postes, interdire les licenciements passe par la mobilisation
unie de l’ensemble de la filière.
  •  Le 17 septembre, face à la Bourse - ce symbole de la finance - montrons que les salariés ne sont pas décidés à payer la crise.
  • .Ancrer les luttes dans les entreprises passe par la perspective d”un “Tous ensemble”qu’il est urgent de construire.
               LE 17 SEPTEMBRE, A 11H00
              DEVANT LA BOURSE A PARIS


les salariés de la filière auto doivent être en capacité de donner le ton.
  • a Pour dire Non aux licenciements
  • a Pour imposer que l’argent serve à l’investissement et à l’emploi
   TOUS EN GREVE ET MANIFESTATION
   (un transport collectif en car sera organisé: détail dans un prochain tract)

Publié dans syndicalisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article