SocGen: départ de 30 cadres. Crise ou pas crise la valse des bonus ne s'arrête pas

Publié le par CGT PHILIPS EGP DREUX

Une trentaine de cadres de haut niveau de la Société Générale ont démissionné pour créer leur propre fonds spéculatif, alors que la pression monte en France en faveur d'une limitation des bonus des hauts dirigeants, affirme le Financial Times. Parmi les personnes concernées figure le patron de la division de la banque chargée des activités de fonds d'investissement, ainsi que plusieurs de ses principaux associés. Ce départ collectif serait soutenu par un fonds d'investissement américain, souligne le FT, sans donner l'identité des cadres partants.

Ce nouveau fonds spéculatif serait baptisé Nexar Capital et serait basé à Paris avec un bureau à New York, affirme le quotidien financier, en citant des sources anonymes.
Nexar Capital envisage d'ici cinq ans de lever pour 6,8 milliards d'euros (10 milliards de dollars) d'actifs sous gestion, en excluant les acquisitions à venir. Cette démission collective serait notamment motivée par la pression exercée par les autorités en France pour une limitation des super bonus des courtiers et des hauts dirigeants des banques.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article