Le racket fiscal des riches

Publié le par CGT PHILIPS EGP DREUX

"Baisser les impôts", la droite n'a que cette formule à la bouche. Mais une étude menée par la fondation Terra Nova, téléchargeable ici, met les points sur les i : "Il n'y a pas eu de baisse des impôts en France depuis 2002. Les prélèvements obligatoires sont restés à un niveau remarquablement stables sur la période, autour de 43% du PIB." Autrement dit, malgré tous ses discours, l'UMP ne met pas en pratique le moins du monde un principe pourtant au coeur de son corpus idéologique. Ce qui ne nous gêne pas outre mesure, si ce n'est que l'hypocrisie doit être condamnée en tant que telle. Nous sommes de ceux qui pensent que les impôts sont nécessaires pour donner à l'Etat les moyens d'opérer une redistribution des richesses en faveur des plus démunis, en finançant des services publics à l'abri de l'exigence du profit inséparable du secteur privé. Mais l'ennui, c'est que ce n'est pas du tout ce que fait la majorité au pouvoir - ce n'est pas un scoop ! En fait, elle baisse bien les impôts, mais seulement de quelques uns. Et ce sont ceux qui en ont le moins besoin."
Lire la suite sur le blog d'Olivier Bonnet :
Le racket fiscal des riches - Plume de presse (23 September 2009)
(yg)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article