POURQUOI LE SYNDICAT CGT PHILIPS EGP DREUX REFUSE LA FATALITE DE LA FERMETURE DU SITE DE PHILIPS EGP DREUX ?

Publié le par CGT PHILIPS EGP DREUX


Lors du Comité d’Entreprise Extraordinaire qui se tiendra à Suresnes le 8 octobre 2009, le syndicat CGT reste déterminé à ne pas accepter la fatalité d’une fermeture sans avoir obtenu de la part de la direction des réponses à toutes ses interrogations.

 

 

1) Le syndicat CGT PHILIPS reste interrogatif sur l’éclairage du groupe PHILIPS faite aux syndicats du groupe concernant la fermeture du site de DREUX ????

 

 

2) Pour l’année 2009, le marché total de téléviseurs à écrans plats en Europe est estimé à plus de 50 millions d’unités. Sur l’année 2008, en moyenne, la part de Philips sur le marché des téléviseurs à écrans plats des « pays forteresses » s’élevait à environ 20%. Cette part est ensuite brutalement tombée pour ne plus représenter qu’un peu plus de 16% en juin 2009 selon les dires du groupe Philips.

 

Ce qui fait tout de même, une quantité de 8 millions de téléviseurs produits. Le site Hongrois produit environ 2 millions de téléviseurs, le site de Dreux 250 milles appareils. 

 

Alors qui produit le reste des téléviseurs PHILIPS au niveau Europe. ?????

 

 

3) PHILIPS se désengage volontairement des ventes de la télévision ainsi que de la commercialisation  et crie à la faillite.  Pourquoi un tel choix ????

 

Selon le groupe Philips, les actions de recentrage déjà engagées au niveau mondial courant 2008, pour tenter d’enrayer la dégradation des résultats enregistrés depuis 2007,  tels que :

·         désengagement des activités de fabrication et de commercialisation de téléviseurs en Amérique du Nord et cession de licence de Philips à l’entreprise japonaise Funai à partir de septembre 2008.

·         vente des activités industrielles de fabrication de téléviseurs du site de Juarez (Mexique) à l’entreprise scandinave Elcoteq.

·         désengagement des ventes de téléviseurs dans certaines zones géographiques (Australie, Nouvelle Zélande).

·         désengagement de la fabrication et de la commercialisation de produits (notamment dans la gamme série 3000) les plus déficitaires,

·         réorganisation du site de Dreux vers les produits de haut de gamme 37 et 42 pouces,

  • arrêt en cours des activités industrielles à Bruges,

 

 

 

4) Le groupe PHILIPS reste vague sur les coûts cachés

 

Quelle est la différence de processus  de coûts entre le site de DREUX et du site Hongrois ???

 

 

Aujourd’hui, selon les premières conclusions des lectures du livre 4 faites par le syndicat CGT, le groupe Philips n’à aucune raison de fermer le site de Dreux et de mettre des salariés au chômage. Le seul intérêt du groupe est de faire encore plus de profits pour enrichir une fois de plus les actionnaires.

Publié dans PHILIPS EGP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article