Avec les salariés de Total Dunkerque, signez l’appel pour la convergence des luttes !

Publié le par CGT PHILIPS EGP DREUX

Avec les salariés de Dunkerque, Exprimons notre ras-le-bol TOTAL des licenciements et des suppressions d’emplois
arton2658.jpg

Depuis un ou deux ans des milliers de travailleurs dans des centaines de petites, moyennes ou grosses entreprises, de toutes les régions et de tous les secteurs d’activité, du privé comme du public, dans l’industrie comme dans le tertiaire, sont la cible de fermetures de site, de licenciements ou de suppressions d’emplois.

Pratiquement partout, les travailleurs ont refusé de se laisser faire et ont entamé la riposte contre les patrons voyous et licencieurs. Mais toutes ces luttes ont souffert à un degré ou à un autre de rester isolées.
Continental Compiègne, New Fabris Châtellerault, Freescale Toulouse ou Philips Dreux n’ont été que quelques-unes des luttes les plus emblématiques ou les plus médiatisées parmi des centaines d’autres à travers tout le pays.

Aujourd’hui les salariés de Total Dunkerque, en grève depuis le 12 janvier, luttent à leur tour contre la fermeture de la raffinerie des Flandres, pour la préservation de leurs emplois et de ceux des sous-traitants de Dunkerque comme des 5 autres raffineries du pays.

Cette grève ne doit pas et ne peut pas rester isolée.

C’est pourquoi nous, dont l’entreprise a été également victime ou est sous la menace de réduction d’effectifs, nous nous déclarons solidaires de nos camarades de Total et de leur lutte et appelons à nouveau les salariés des entreprises du pays, et en premier lieu toutes celles qui sont dans le même cas que la nôtre, à leur apporter leur soutien.

Nous appelons à signer l’appel national lancé par l’intersyndicale SUD-CGT-FO de la raffinerie des Flandres et à exiger avec elle le redémarrage de celle-ci.

Nous appelons à participer au rassemblement lundi 8 mars 2010 à 12 heures devant le siège de Total, cours Michelet à La Défense*, lors du prochain CCE,
appelé par l’intersyndicale SUD-CGT-FO de la raffinerie Total des Flandres, la coordination des syndicats CGT Total, la Fédération Nationale des Industries Chimiques CGT et l’Union syndicale Solidaires.

En apportant notre soutien actif aux camarades de Total Dunkerque nous manifesterons notre volonté de :
- Défendre nos propres revendications qui vont toutes dans le même sens de défendre nos emplois, nos salaires ou nos retraites,
- Faire converger les luttes de tous les travailleurs dont l’entreprise est menacée de fermeture ou de réduction d’effectifs, que ce soit par des licenciements ou des départs soi-disant naturels ou volontaires.

Ensemble, autour des camarades de Total Dunkerque,
Nous pouvons faire du 8 mars une étape vers cette convergence qui permettra de cesser de nous battre seuls le dos au mur.

Unis, nous sommes une force pour dire que nous voulons imposer avec le redémarrage de la raffinerie des Flandres :
- l’arrêt des suppressions d’emplois à Total et ailleurs,
- la fin des fermetures des sites industriels ou tertiaires,
- l’interdiction des licenciements.

Cliquez ici pour signer cet appel !

- Signataires :

CGT Arkema Pierre-Bénite (Rhône), CGT Cami/GMC Aubagne (Bouches-du-Rhône), FO Flextronics La Talaudière (Loire), Intersyndicale CGT-CFDT-CFTC Freescale (Toulouse), SUD Rail Fret SNCF Triage Somain (Nord), SUD Goodyear Amiens (Somme), CGT IBM Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), CGT Philips EGP Dreux (Eur-et-Loir), SUD Chimie Total Raffinerie des Flandres (Nord), CGT Tyco Electronics France SAS (Isère), Union syndicale Solidaires, ...

Mustapha AMROUXHE (DS CGT IBM Noisy-le-Grand), Nicolas AVININ (CGT Arkema Pierre-Bénite), Yannick BENATO (SUD Rail, Paris Est), Jean BOCHUMG (SUD Industries 59), Claude BONVALET (SUD RAIL Somain), Claude BROZZONI (SUD Commerces et Services Pérouges, Ain), Willy DANS (SUD RAIL Somain), David DELBEE (SUD Industries 59), Henri DELHAYE (SUD Industries 59), Olivier DESCAMPS (SUD RAIL Somain), Laurent ERRA (Fonctionnaire), Vincent FOURNIER (Solidaires 78 La Poste Chesnay), Régis GAMBIEZ (SUD RAIL Somain), Manu GEORGET (Secrétaire du syndicat CGT PHILIPS EGP DREUX) Jean-Claude HENAULT (Cheminot Somain), Jean-Michel HENNARD (SKF Prouvy), Rodrigue LAOUDOUDI (SUD Industrie Bombardier Valenciennes), David LAUMET (DS SUD Association Le Relais Ozanam Grenoble), Michel LE DREZEN (UNSA cheminot), Dominique LIOT (CGT ERDF GRDF Toulouse), Sébastien LONGELIN (Cheminot Somain), Christian MAHIEUX (Secrétariat national Union syndicale Solidaires - SNCF), Christian MOREL (CGT Renault Guyancourt), Sébastien NEAU (RS Cheminots-CGT Reims), Stéphanie REBOUL (Grenoble), Alain RIBBENS (Spectacle), Marie RIBBENS (CGT retraitée, FSC, Douai), Jean François RODIER (SUD Rail Technicentre SNCF de Paris Rive Gauche), Dominique ROUSSEAU (DS CGT Tyco), Frédéric ROUSSEL (DS CGT IBM La Gaude), ...


* Rassemblement lundi 8 mars à 12h :
Adresse : 24, cours Michelet à Puteaux (Hauts-de-Seine)
Métro : Esplanade de la Défense (ligne 1)
Au même endroit que le rassemblement du 1er février dernier.
Le CCE de Total commence à 10h. Les élus au CCE feront une interruption de séance et descendront sur le parvis pour des prises de paroles vers 12h30.

Publié dans Boites en luttes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article