CGT Philips EGP Dreux : info aux salariés

Publié le par CGT PHILIPS EGP DREUX

 


CELA NE PEUT PLUS DURER !

 

Philips s’amuse, Philips vous abuse !

 

 

Un grand mouvement de résistance est nécessaire.

 

Etes vous lucide que la situation sur le site de DREUX est grave ? La fermeture. Cela ne réveille-t-il pas vos consciences ?

Vous ne faites plus partie des prévisions d’avenir de Philips, dans la politique industrielle du groupe, le site et les travailleurs de Dreux en sont exclus « VIRÉS »!!!

 

PHILIPS a réduit progressivement l’activité du site de DREUX.

 

Depuis1997, Philips annonçait son projet de réorganisation. Cette réorganisation va aboutir à la suppression définitive des sites de PHILIPS à DREUX.

 

CONCURRENCE INTERNE.

 

Si le site de EGP DREUX est performant au niveau industriel, la capacité de production est faible par rapport à celle de Székes. Un désavantage interne entre usine est instauré par le groupe, ce déséquilibre est encore plus aggravé par la mise en place de projets et de transferts de production de DREUX vers les autres pays à moindre coût.

 

La bonne situation économique.

 

Philips est encore compétitif, même si on  veut nous  faire croire le contraire,

Face à la concurrence, la situation économique du groupe Philips est largement rentable pour rémunérer ses actionnaires, l’Unité  Electronic Grand Public est bénéficiaire.

La fermeture du site de Dreux sera vite rentabilisée, il faudra à Philips une année pour amortir le coût du PSE.

Si Philips ne veut pas préserver nos emplois, Philips devra payer le prix fort de cette fermeture.  

 

Un coUt pour la collectivité.

 

On peut estimer le coût total pour la collectivité  entre 8 et 19 M€. Mais quand on pense que depuis de longues années l’argent public, a financé les projets industriels du groupe Philips, on est en droit de se poser la question, à qui cela a-t-il profité ?

 Il serait temps, de mettre notre nez dans les comptes afin de connaître les montants des subventions et d’aides publiques dont Philips a gracieusement bénéficié.

 

Aujourd’hui PHILIPS,
demain chÔmeurs.


Philips ne veut pas préserver nos emplois, alors pendant combien de temps, allez vous continuer à produire des télévisions ? Êtes vous certain d’être les bénéficiaires de cette production ?

 

L’unité sera notre force, soyons solidaires, la division conduira à notre perte.

 

Les victoires ont toujours été obtenues par la lutte et non par l’inaction  !

Publié dans PHILIPS EGP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T

Cet excellent article est sur mon blog


Répondre