Industrie: 30.000 manifestants à Paris le 22 octobre 2009

Publié le par CGT PHILIPS EGP DREUX


"La crise a bon dos", "Usines mortes, merci patrons", "Pas question de payer leur crise", pouvait-on lire sur des panneaux et des banderoles brandies par les manifestants armés de sifflets, de tambours et de pétards.
On dénombrait 30.000 manifestants , des milliers de personnes venues de toute la France défiler jeudi à Paris à l'appel de la CGT pour la sauvegarde de l'emploi dans l'industrie, un secteur particulièrement touché par les plans sociaux.

Colère et ras-le-bol dominaient parmi les salariés d'entreprises comme Nexans, ArcelorMittal ou Continental, qui ont  accusé de mollesse des confédérations s'en prenant aussi au leader de la CGT Bernard Thibault.

Drôle d'atmosphère, drôle de cortège, une cassure :  celle d'une CGT réformiste et d'une autre appelant à la grève générale afin d'en finir avec cette politique capitaliste. 

"Une telle journée est utile, mais si elle est sans lendemain, cela nous conduira directement dans le mur", selon les délégués du syndicat CGT PHILIPS Dreux présents à Paris ce 22 octobre 2009 !!

Publié dans PHILIPS EGP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article