Les Chtites Pimkie/Diramode au pays des émigrés fiscaux. Pendant ce temps là Gerard Mulliez boursicote !

Publié le par CGT PHILIPS EGP DREUX


Les Chtites de Pimkie/Diramode vont visiter les émigrés fiscaux français à Estaimpuis ( Belgique ), pendant ce temps là Gerard Mulliez boursicote !



En grève depuis le 19 Décembre, les salariés de Pimkie et Diramode sont allés lancer une bouteille à la mer, à Estaimpuis, ( Belgique ) en appelant le répondeur de La bas si j y suis ( France Inter ). La commune d Estaimpuis est réputée pour sa densité d émigrés fiscaux Français. C est une première, mais gageons que ce genre d action deviendra un classique, détrônant le Paris Roubaix. Vous pouvez passer les soutenir, à Wasquehal, ZI de la Pilaterie, rue des Champs, et à Neuville en Ferrain Zi Rue du Duremont. Là, pas de flammes, sauf celles des palettes que l’on brule afin de ne pas geler, pas de pavés de bonnes intentions, mais le froid. Les 190 salariées des Entrepôts de PIMKIE/DIRAMODE sont nuit et jour devant la porte de leur entreprise. Lors de son dernier show sur la chaine de télévision WEO, au World Forum de Lille, Monsieur Gérard Mulliez ne nous a pas parlé de l’enfer. il n a pas osé.

Ecoutez sur bellecioa
MP3 - 639.8 ko

Téléchargez
le mp3

"Bonjour aux AMG de France et d ailleurs , nous sommes les chtites de Pimkie et Diramode et nous vous appelons en direct d’Estaimpuis - Belgique.
Nous sommes en grève depuis le 19 Décembre, notre directeur, Eric Vandendriesche a décidé de profiter de la crise économique pour nettoyer l’entreprise de 190 personnes.
Nous bloquons les sites de Neuville en Ferrain et de Wasquehal dans le Nord.
Les piquets de grève sont toujours là malgré des températures négatives.
Pour se faire entendre haut et fort, nous sommes allés voir comment les émigrés fiscaux français se portent à Estaimpuis au Royaume de Belgique ou un quart de la population est française et ne paye même pas d impôts locaux. Ici, c est plein de grandes maisons toujours vides, qui permettent l’économie de l’impôt sur la fortune.

D’après Monsieur Benoit Boussemart, sur son blog http://larichessedesmulliez.com/ , la société fait plus de 10 millions d euros de bénéfices annuels net. Monsieur Gerard Mulliez, vous qui dites faire passer l’homme avant le fric, pourquoi avez vous donné l’ordre de faire cela ? Parce que nous sommes des femmes ?

Depuis plus de 2 semaines, des mères de famille se relaient 24h sur 24, dehors, par un froid glacial et attendent votre bienveillante réponse.

La famille Mulliez, c’est aussi Auchan, Décathlon, Flunch et tant d’autres dans le monde, où des restructurations sont en cours. Vive la concurrence libre et non faussée.

Aux autres salariés de la famille Mulliez on dit à bientôt au pole emploi !

C’était les chtites de Pimkie et Diramode qui remercient leur direction pour avoir passé Noel et Nouvel an dans la rue !

Stop à ces plans de licenciement qui n’ont aucun objet !

A bientôt, et meilleurs voeux, Meilleurs voeux à tertous et surtout à ceux qui luttent ! Ne lâchez rien ! "

Pendant ce temps là, du côté de la société Familiale Mulliez, c’est la débauche financière. Benoit Boussemart a décidé de publier chaque jour un article sur les composantes financières du groupe, et c est pas triste. Les parachutes dorés pleuvent. Quelques extraits à diffuser largement : http://richessem.eklablog.com/

Article 15. Cadeaux fiscaux pour l AFM ; Licenciement pour ses salariés : bonnes fêtes de fin d année.
( NDLR ) Extrait, suite sur le Blog de l’auteur.

"Le 24 décembre 2009, les salariés de Pimkie ont passé leur Noël dans le froid et la neige, à Wasquehal et Neuville ; pour défendre leurs emplois, qui sont leur seul gagne-pain. Le 24 décembre 2009, l’Association Familiale Mulliez, avec Thierry et Jérôme Mulliez, Muriel Van der Wees-Mulliez (mais oui, l’épouse « AFM » du PDG de Cultura/Milonga) et Pierre-Alain Vielvoye aux commandes, créent 13 SAS (société anonyme simplifiée – héritage du regretté « tueur de Mammouth » Claude Allègre, qui a bien mérité du capitalisme « éclairé »). Ces 13 SAS ont pris des dénominations qui commencent toutes par « Sur.

Qu’est un Surholding ? Holding, on connaît … Mais « Surholding » ?
De plus, ce n’est pas une tête dont on annonce la disparition, mais deux ; en effet, Valma apporterait après la fusion ses titres aux 3 autres SCA fiscalement à la manœuvre en 2000/2001 (Acanthe, Cimofat et Valorest).
A peine notre « Hydre Mulliez » est créée ; et voilà qu’elle perd immédiatement deux de ses têtes. Heureusement, 13 autres repoussent immédiatement ; n’est pas Hercule qui veut !
Ces « élues » sont :
Suramac : contrôle au moins 90% du groupe Pimkie, Orsay, Xanaka ;
Suraumarché : contrôle au moins 61% de groupe Auchan ;
Surbolem : contrôle 66,% de Bolem, qui contrôle 72,2% du groupe HTM, lequel contrôle le groupe Boulanger ;
Surcrehol : contrôle les pépinières du groupe via les sociétés Crehol et Creadev ;
Surestag : contrôle 75% du groupe Agapes ;
Surfipar : contrôle principalement 44% de 3 Suisses International ;
Surholkia : contrôle 34% du groupe Kiabi ;
Surholympiades : contrôle 43% du groupe Décathlon ;
Surlebrico : contrôle 66% du groupe Adeo ;
Surmajorelle : contrôle 43% du Groupe Maison de Famille (maisons de retraite) ;
Surmufil : contrôle 92% de Phildar et 100% de Cannelle ;
Sursoparfil : contrôle 8% de groupe Auchan ;
et Surtapima : contrôle 81% de Tapis Saint Maclou."

Article 16. Portraite de famille 1. M. Gerard Mulliez "Le mal ne fait pas de bruit ; le mépris fait beaucoup de mal"
( NDLR ) : Une conclusion dévastatrice pour les Salariés de la famille se croyant actionnaires ! Envoyer l’article à votre beau frère qui n’a pas arrêté pas de parler des ses actions Auchan. Extrait :
"Tous les petits porteurs de parts Valauchan seront donc heureux d’apprendre qu’ils ne partagent pas la même pitance que ceux qui les dirigent. Mais après tout, ces derniers ont des décisions difficiles à prendre : n’est-ce pas à eux que l’on s’adresse lorsqu’il s’agit d’expliquer les réductions d’effectifs ?"

Article 17. Groupe Mulliez - 1,6 milliards d’euros de bénéfices en 2008. "Le mal ne fait pas de bruit ; le mépris fait beaucoup de mal"
( NDLR ) Extrait, lire la suite sur le Blog de l’auteur.

"Le groupe Mulliez a fait 1,6 milliards d’euros de bénéfices en 2008.
Diramode, la société mère française de Pimkie, a fait pour sa part 10,9 millions d’euros de bénéfices.
En comparaison, le résultat net consolidé des groupes Carrefour (2ème groupe mondial de grande distribution, derrière Wal Mart) et Casino est respectivement de 1,5 milliards d’euros et 0,5 milliard d’euros (Rallye – qui comprend Casino et Go Sport – réalise 0,3 milliard d’euros de bénéfices).
Le détail du calcul pour le groupe Mulliez est le suivant (bénéfice : + ; perte : -) :
groupe Auchan (consolidé) : + 727,0 millions d’euros ;
groupe Adeo (Leroy-Merlin, consolidé) : + 448,4 millions d’euros ;
groupe Décathlon (consolidé) : + 283,5 millions d’euros ;
3 Suisses International (44% du résultat consolidé, part de l’AFM) : + 75,3 millions d’euros ;
Kiabi Europe (sociaux) : + 37,7 millions d’euros ;
Norauto (consolidés : dernière année publiée 2006-07) : + 30,3 millions d’euros ;
Jules (sociaux) : + 24,7 millions d’euros ;
groupe Agapes (Flunch … ; consolidé) : + 20,9 millions d’euros ;
Kiloutou (sociaux) : + 13,9 millions d’euros ;
Diramode (sociaux – enseigne Pimkie) : + 10,9 millions d’euros ;
Brice (consolidé) : + 10,3 millions d’euros ;
Groupe Maisons de Famille : + 3,0 millions d’euros ;
Phildar et Cannelle : + 1,3 millions d’euros ;
Oxydev (pépinière, sociaux) : 0,1 million d’euros ;
Happy Horse (sociaux) : 0,1 million d’euros ;
Etablissements Delorme (parfumeries – sociaux) : - 1,3 millions d’euros ;
Tape à l’œil : - 2,1 millions d’euros ;
Top Office : - 2,4 millions d’euros ;
Boulanger (sociaux) : - 18,8 millions d’euros ;
Tapis Saint Maclou (sociaux) : - 49,5 millions d’euros.
Afin de rassurer les enseignes qui sont en perte pour l’année 2008, la perte de Tape à l’œil est entièrement due à des pertes exceptionnelles ; chez Boulanger, la perte est liée à la cession de la filiale espagnole ; enfin, chez Tapis Saint Maclou, la perte est liée au désengagement de la filiale Allied Carpets. Comme les comptes publiés pour trois de ces enseignes (Tape à l’œil, Top Office et Tapis Saint-Maclou) sont incomplets, l’évaluation de ces éléments n’est pas possible ; ils ne semblent pas avoir d’aspect récurrent, et relèvent de choix des directions."

( NDLR ) Reconnaissons cependant que les membres de la Famille Mulliez ont tous vécu une enfance assez pénible. Sur WEO Gerard Mulliez nous a profondément ému en rappelant qu’il avait nourri sa famille grâce à la culture des radis, l’élevage de poulets et de lapins. Curieux qu’Il n’ait pas parlé des pigeons ! E’m matante e’m raconto l’histoire du baudet qui chiait des louis d’or. Ca’s termino nen bien pour li !

De : Saint Liévin

 

 

Publié dans Boites en luttes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E

La nuit de dimanche à Lundi : Entre -6 et -8 degrés.
Il faut relayer cet article sur d autres sites web et les blogs. Aidons les Chtites Pimkie/Diramode.


Répondre