Nouvelle attaque du groupe Philips contre les travailleurs.

Publié le par CGT PHILIPS EGP DREUX

ASSIGNATION-REFERE-DREUX-ASSOCIATION-2.jpeg

Les travailleurs et l'association CGT Philips Dreux une nouvelle fois devant les tribunaux le 12 février 2013, suite à l'assignation en référé de la part du groupe PHilips afin de faire expulser l'association des locaux .

En 10 ans, le groupe PHILIPS a orchestré la désindustrialisation totale de son activité de fabrication de téléviseurs sur la région drouaise. Le groupe a ainsi fermé 2 sites de production, supprimant plus de 4000 emplois sur Dreux.
Face à ce démantèlement, le syndicat CGT a organisé le soutien des salariés victimes des licenciements. Il a développé son accueil dans ces locaux pour accompagner tous les salariés. Il a également créé une association visant à regrouper les ex- salariés pour leur permettre de bénéficier d’une mutuelle à des tarifs « avantageux » et d'un accompagnement social. Les activités de ces 2 organisations perdurent dans un contexte social toujours plus dégradé.

Fin 2010, PHILIPS a vendu une partie de ces locaux à l'agglo de la ville de Dreux. Depuis l’été, PHILIPS prétend que les locaux syndicaux ont également été cédés à la mairie, et demande qu’ils soient évacués.L'agglo ne donnera aucune réponse quant à la poursuite de l’usage de ces locaux. Face aux courriers que nous avons adressés, la seule réponse qui a été donnée, a été de faire couper l'eau, le courant et le chauffage dans ces locaux début octobre. Ceci au début de l’hiver, et au moment où l’association procède au renouvellement des adhésions de près de 900 adhérents.
Toujours en négociation avec les services le préfecture afin de trouver une solution. Cette assignation en référée est une nouvelle démonstration du mépris de PHILIPS envers les travailleurs.

Publié dans PHILIPS EGP

Commenter cet article