Radio France : fin de grève sur un goût amer

Publié le par CGT PHILIPS EGP DREUX

Les techniciens de remplacement en grève à Radio France depuis lundi ont décidé de mettre fin à leur mouvement après avoir obtenu "quelques avancées" sur leurs revendications salariales, a-t-on appris mercredi de sources syndicales.

Ils doivent reprendre le travail ce mercredi à minuit et les antennes du groupe public, notamment France Inter et France Info, devraient reprendre leurs programmes normalement.

Les syndicats CGT, Sud et CFDT ont signé un accord qui comprend, selon Sud, une hausse de "90 euros bruts pour toutes les personnes justifiant d'un an ancienneté" au sein de la "brigade de renfort", c'est-à-dire 48 collaborateurs chargés toute l'année du remplacement des techniciens permanents pour les congés, les maladies, etc.

Les grévistes demandaient une revalorisation salariale via une prime mensuelle de 200 euros.

"Il y a quelques avancées mais c'est une victoire en demie-teinte", a commenté un délégué de Sud.

"L'accord ne prend pas en compte le fait que beaucoup de ces brigadiers sont des jeunes passés par la case précarité, et dont la spécificité financière a été gommée au fil des ans", a-t-il regretté.

"Mais ce mouvement a fait émerger une conscience chez eux, et ils sont maintenant déterminés à faire entendre leur voix lors des négociations sur les conventions collectives", a ajouté le syndicaliste.

Le mouvement, entamé lundi matin et qui était reconduit par période de 24 heures, a fortement perturbé les antennes de France Inter et de France Info, ainsi que celles de France Culture et France Bleu dans une moindre mesure.

Mercredi, la direction avait compté 18 grévistes sur 99 inscrits au tableau de service.
AFP

 

 

Publié dans Service public

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D

Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!


Répondre