Rumeurs autour de Renault Sandouville

Publié le par CGT PHILIPS EGP DREUX

63509.jpg

La CGT du site Renault de Sandouville tire la sonnette d'alarme, après une réunion du comité d'entreprise mercredi. Selon le syndicat, le constructeur prévoit de nouvelles périodes de chômage partiel pour l'année prochaine. Plusieurs mois seraient chômés pour les salariés qui produisent l'Espace et la Laguna, suite à la mévente de ces deux modèles.

Mais la CGT va plus loin et évoque un possible plan de départs anticipés. L'usine ne produirait plus que 70.000 véhicules environ cette année, 53.000 l'année prochaine, alors qu'elle est prévue pour voir sortir près de 400.000 unités chaque année. Et malgré le chômage partiel, le site serait en sureffectif, avec donc de possibles départs.

Publié dans Boites en luttes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article