SOLIDARITÉ AVEC LES INCULPES DU MOUVEMENT SOCIAL.

Publié le par CGT PHILIPS EGP DREUX

187929_183484115027819_6773788_n.jpg
Au cours d’une manifestation de lycéen(ne)s le 14 octobre 2010 dernier, contre la réforme des retraites, un lycéen et quatre étudiants de Saint Denis, ont été arrêtés, placés en garde à vue et poursuivis en justice pour rébellion et outrage.

Soutenons les lycéens et les étudiants accusés de rébellion et outrage alors qu’ils manifestaient. Le droit à manifester est un droit fondamental dans une démocratie. Un droit inaliénable. Nous ne pouvons admettre que ce droit soit ainsi remis en cause et qualifié de « rébellion » ou « d’outrage » selon les accusations qui pèsent sur les jeunes arrêtés. Si ce droit de manifester est ainsi nié aux lycéens et aux étudiants, c’est aussi notre affaire. Demain, le droit de manifester son désaccord risque ainsi d’être de plus en plus limité. Nous ne pouvons l’accepter. L’un d’entre eux, suite à une composition pénale s’est vu proposé de payer 200 euros d’amende . Il est convoqué le 10 mars et peut refuser ce verdict et dans ce cas, il passera en correctionnelle. Un autre, passe devant le tribunal correctionnel de Bobigny, vendredi 10 mars et trois autres le 27 avril. Ils risquent de lourdes condamnations et de fortes amendes. Ils ont non seulement besoin de notre solidarité financière pour que leur défense soit correctement assurée, mais aussi de notre présence lors de leurs procès. En étant solidaire, c’est aussi notre droit de manifester que nous défendons.

RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN AUX INCULPES ET CONFÉRENCE DE PRESSE VENDREDI 11 MARS 2011 A 12H30 AU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BOBIGNY

Adresse : 173 avenue Paul Vaillant Couturier. Tramway libération ou métro : Bobigny Pablo Picasso.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article