Soutien aux 58 faucheurs volontaire

Publié le par CGT PHILIPS EGP DREUX

PROCES EN APPEL DE 58 FAUCHEURS VOLONTAIRES D’OGM A VERSAILLES

Les 18,19 et 20 novembre 2009, 58 faucheurs volontaires d’OGM, relaxés le 5 juin 2008 par le tribunal de Chartres, vont comparaitre devant la cour d’appel de Versailles. L’association Yvelines sans OGM soutient les relaxés de Chartres et organise les Journées de l’Alternative Alimentaire durant ces trois jours pour informer les citoyens et débattre .

Le 18 août 2007, 58 faucheurs volontaires neutralisaient un champ de maïs transgénique à Poinville en Eure-et-Loir. Ils montraient leur volonté de n’avoir d’OGM ni dans les champs, ni dans les assiettes.

Le 5 juin 2008, le Tribunal de Chartres les a relaxé au nom de l’état de nécessité, suivant en cela les actes du Grenelle de l’environnement et l’avis de la préfiguration de la Haute autorité. Le tribunal a admis que l’état de nécessité répondait à des intérêts sociaux et environnementaux de valeur constitutionnelle défini dans la Charte de l’environnement.

Les juges ont relevé la carence de l’État français lésant les citoyens tant au niveau de l’information que de leurs possibilités d’action. De plus, ils ont dit que les expérimentations de Monsanto en plein champ portaient atteinte à l’environnement et aux droits des cultivateurs voisins de produire sans OGM .

Yvelines Sans OGM organise également une Marche de soutien le mercredi 18 novembre à 13 h depuis le marché aux fleurs (avenue de Saint-Cloud)

.

Contacts:
Khaled GAIJI pour Yvelines Sans OGM (06.76.34.86.49)
Fanciska SOLER, une des 58 prévenus, pour les Faucheurs Volontaires d’OGM (06.82.35.89.19)

Infos sur http://ww

Publié dans Eure et loir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article