Chartres: les salariés de Reckitt- Benckiser très inquiets

Publié le par CGT PHILIPS EGP DREUX

000001801_5.jpg
Hier une bonne partie des 400 salariés de Reckitt- Benckiser à débrayé à l'appel de la CGT et de l'intersyndicale de l'entreprise.
Le mouvement faisait suite au comité central d'entreprise, entendu par la direction aprés la consultation des représentatnts du personnel chartrain. Ces réunion avait pour but de présenter un projet basé sur la réorientation de l'activité.

Le groupe anglais, leader mondial des produits d'entretien de la maison, engage son usine de Chartres (Eure-et-Loir) dans une mutation industrielle déterminante pour son avenir. Pour accompagner ce projet, 20 millions d'euros seront investis sur six ans afin de réaménager le site et les équipements. En parallèle, une enveloppe de 18 millions d'euros, dont une partie proviendra des aides de l'Etat et des collectivités locales, sera apportée notamment pour la formation du personnel et la R&D.
Reckitt Benckiser a choisi de réorienter son usine française vers les produits de soins à la personne pour en faire son centre mondial d'excellence. Membre moteur de la Cosmetic Valley, labellisée pôle de compétitivité, l'entreprise bénéficie d'un réseau d'une centaine de PME spécialisées dans la cosmétique et la parfumerie pour développer ses innovations. « C'est grâce à ce cercle vertueux que le projet de transformation de l'usine est possible » a déclaré Patrick Subrénon, le préfet d'Eure-et-Loir. 

Les délégués du personnel craignent en fait que cette réoganaisation du site entraîme des licenciements économique, car la production des produits entretien sera isolée au profit de l'arrivée de nouvelles productions qui même si cette mutation n'induit pas de création d'emploi,elle ne garantit pas d'assurer la pérennité des 400 existants.




Publié dans Eure et loir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R

Bon jour,
Il est, selon notre perception, une déclinaison qui complète vos dires par le biais d'un article que vous pouvez découvrir en cliquant sur:
http://www.corps-des-humbles-de-savoye.over-blog.com

Recevez pour l'heure, les avantages que nous procurent les usages.

Robert-Paris


Répondre