Soirée Chamboul'tout en solidarité avec les travailleur-se-s de PSA Aulnay en grève!

Publié le par CGT PHILIPS EGP DREUX

188249_112341725616085_899401207_n.jpg

Depuis le 16 janvier, les travailleur-se-s de PSA Aulnay sont en grève pour s’opposer à la fermeture de leur usine et refuser leurs licenciements. La direction, qui prévoit de supprimer 11 200 emplois sur toute la France pour 2014, utilise les moyens les plus tordus pour briser la grève : elle fait venir des cadres d’autres sites pour mettre la pression aux grévistes pour qu’ils reprennent le boulot, elle ramène des équipes externes pour qu’elles continuent à produire et embauche des dizaines de vigiles privés. Sa campagne médiatique grotesque pour transformer les grévistes en casseurs et délinquants montre à quel point elle respecte ceux qui font tourner l’usine. Quant au gouvernement, égal à lui-même, il envoie les CRS pour empêcher les travailleur-se-s de rentrer en contact avec leurs collègues de PSA-Poissy et, à travers la voix de Moscovici, encourage PSA à aller plus loin. A cela s’ajoute la collaboration des syndicats pro-patronaux comme le SIA, la CFE-CGC, la CFTC et FO qui s’apprêtent à valider le Plan Social. Voilà pourquoi les travailleur-se-s ont besoin de notre soutien !

Cette grève est d’autant plus importante que pleins de boites sont ébranlées par des plans de licenciements massifs, chez Goodyear, Renault et Sanofi entre autres. Ainsi, si les travailleur-se-s d’Aulnay tiennent bon et si la convergence des luttes (esquissée avec le Meeting à Sciences Po, les rassemblements du 29 janvier et du 12 février...) se consolide, les patrons pourraient se retrouver en grande difficulté. Que l’on soit solidaires les uns avec les autres, comme lors des grèves de 68 et du CPE, c’est ça que ne veut pas le patronat !

Constitués en collectif étudiant pour soutenir les luttes des travailleur-se-s, on organise le 28 février la soirée Chamboul’Tout qui sera l’occasion de discuter, boire, manger, danser et faire de cette crise un moment d’intense solidarité ! Alors qu’avec la LRU on a voulu faire entrer les grandes entreprises dans les facs pour que les patrons se fassent plus de fric, aujourd’hui ce sont les étudiants qui invitent les entreprises... mais pour donner la parole aux travailleurs et travailleuses en lutte.

Venez donc nombreux-ses « chambouler » leurs plans et construire la solidarité avec les ouvrier-e-s !

18h : Débat en présence de travailleurs grévistes de PSA et d’autres boîtes en lutte (Goodyear, Licenci’elles, Sanofi...)
+ Sylvain Pattieu (maître de conférences en histoire à P8), Evelyne Perrin (sociologue), Manu Georget (ex-délégué CGT Philips Dreux)

20h : Concerts
◊ Kash Léone, Rappeur et ouvrier à PSA Aulnay
◊ La Compagnie Jolie Môme
◊ Los Perfectos

Commenter cet article